Nouveau coffret Solucig appelée aussi e-cigarette ou cigarette électronique sur le web

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

cigarette electronique rechargeable, cigarette electronique jetable, on se demande laquelle choisir, la relation presse de la société H.A.Diffusion nous commente leur cigarette electronique vendue sur le marché aux puces du net, les avantages de leur cigarette electronique de la marque Solucig vendue sur le marché aux puces du net
R.P:”Bonjour, que pouvez vous nous dire sur la cigarette electronique Solucig
C.H:”La cigarette electronique Solucig est une marque déposée inpi, composée de 2 batteries au lithium rechargeables (comme les portables), 1 inhalateur, 1 chargeur avec prise secteur, 5 cartouches de remplacement, 1 étui le coffret complet vendu à 45 euros sur le marché aux puces du net, le site de la société H.A.Diffusion”
R.P:”Contient elle aussi du propylene de glycol?”
C.H:”oui, je vous rappele que ce produit à fait l’objet d’une étude de l’inrs (d’ailleurs un article à été édité à ce sujet avec la fiche technique du propylene de glycol) et que cette substance contenue dans les cigarettes electroniques en général ne s’est pas revelée dangeureuse ou toxique après les test éffectués par l’inrs, d’ailleurs à côté des 4000 substances cancerigène que l’on trouve dans une cigarette traditionnelle mortelle que tout le monde sait, la balance est vite faite non?mais pour rester dans la logique de produits dit “toxique” il est normal que je conseille à mes amis clients la cigarette électronique sans propylene de glycol
R.P:”Cela veut dire que maintenant vous proposez la cigarette électronique solucig sans propylene de glycol sur votre site “le marché aux puces du net!”?
C.H:”C’est exactement ca vous pouvez dés à présent découvrir notre nouveau coffret de la cigarette electronique Solucig sur le marché aux puces du net!”
R.P:”Et quelles sont les avantages d’une cigarette electronique Solucig par rapport aux autres?”
C.H:”Tout d’abord c’est la moins chère du marché (pratiquement 2 fois moins chère car nous privilegions la quantité à la marge!), c’est d’ailleurs pourquoi nous sommes referencés dans les grands sites e-commerce en ligne comme LeGuide.com ou shopping.com etc., ensuite elle se rapproche vraiment d’une cigarette traditionnelle par la taille, la fumée générée par l’inhalateur et la durée des 2 batteries et nous n’avons pratiquement pas de retour, c’est à dire de sav, sur 100 kits testés, on voit un chargeur déféctueux et 1ou 2 batteries vous voyez?”
R.P:”Très bien merci et bien sur on peut se la procurer sur le marché aux puces du net n’est ce pas!”
C.H:”Oui merci pour le coup de pub!”
R.P:”Merci à vous pour votre diponibilité”
Si vous souhaitez avoir plus de renseignement merci de visiter le marché aux puces du net

La cigarette électronique Solucig avec ou sans propylene de glycol
Nouveau coffret de la cigarette électronique Solucig avec cartouche de remplacement compatible avec du e-liquide sans propylene de glycol!

Bienvenue sur la page dédiée à la cigarette electronique Solucig (solution cigarette, marque déposée i.n.p.i) appelée aussi e-cigarette sur le net.

Nous vous l’avions promis! et bien voici la cigarette électronique Solucig sans propylene de glycol! Découvrez notre nouveau coffret!

En effet, fort de sa notoriété car commercialisée jusqu’alors par notre réseau de distributeurs, la cigarette electronique Solucig à fait son apparition sur le web depuis 1 an et compte déjà plus de 3500 utilisateurs convaincus!

Nous avons trouvé un rapport qualité/prix fort interressant !

OFFRE DE LANCEMENT !

Le coffret complet de la cigarette electronique Solucig comprenant 2 batteries lithium rechargeables, 1 inhalateur, chargeur avec prise secteur, 1 boite de 5 cartouches de remplacement compatibles avec du e-liquide sans propylene de glycol, 1 chargeur avec prise secteur et mode d’emploi est vendu dans son étui à 45 euros sur le net !

Faites un tour sur notre boutique en ligne pour plus de détails ou accedez directement à la fiche commande en cliquant ici !

Vous pouvez désormais recharger votre Solucig avec du e-liquide sans propylene de glycol (voir la vidéo ci-dessous)

Nous vous souhaitons de passer un excellent moment
sur notre site !

L’équipe H.A.Diffusion

La marque Solucig est enregistrée à l’ Institut National de la Propriété Industrielle (i.n.p.i)
sous le N° National: 08 3 591 422

La nouveauté majeure apportée par Johnson Creek est de proposé deux versions de leur e-liquide : une version avec Propylène de Glycol (PG) et une autre sans PG. De plus, tout les flacons sont disponibles avec ou sans nicotine et dans une large variété de saveurs.

Entretien avec Christian Berkey responsable chez Johnson Creek, voici le compte-rendu :

R : Quel ingrédient remplace le Propylène de Glycol ? Et est-il sans danger pour la santé ?

J.C : Le principal ingrédient utilisé dans la version sans PG est la glycérine végétale. Cet ingrédient est complètement sécurisé. Il est utilisé depuis de nombreuses années en aromathérapie notamment. C’est une sorte de pur dérivé de légumes, il est tout à fait sûr.

R : Avec cette nouvelle version à base de glycérine végétale, les performances de la cigarette électronique (volume de fumée) sont-elles optimales ?

J.C : Nous constatons que notre nouvelle recette sans PG produit autant de vapeur, parfois même un peu plus.

R : Quelques très rares utilisateurs de cigarette electronique constatent parfois de léger maux de tête ou de léger troubles intestinaux lors d’une utilisation soutenue, quand est-il avec la glycérine végétale ?

J.C : Nous n’avons pas rencontré de telles revendications avec le e-liquide à base de glycérine végétale. Mais cela ne vient pas forcement du PG, il peut s’agir d’un surdosage en nicotine si l’on utilise de façon excessive sa cigarette electronique.

Arrêter de fumer : les trucs pour tenir le coup
Pour tenir le coup lorsque l’envie d’une cigarette se fait trop intense, chacun a sa méthode. Tour d’horizon des meilleurs trucs pour ne pas rechuter.

La période de sevrage tabagique est jalonnée de tentations. Pour éviter la rechute, il n’existe pas de méthode miracle mais plutôt une grande diversité de subterfuges. En effet, le besoin intense d’une cigarette ne dure pas plus de 3 minutes. Pour éviter de craquer face à ces trois minutes critiques, il faut varier les stratégies et recourir à des astuces.

La première de ces astuces est une simple question de logique : il faut bannir les cigarettes à la maison et tout ce qui pourrait se rapporter au tabac comme les cendriers, les briquets. Si des lieux dans la maison étaient vos « fumoirs » favoris, mieux vaut les réaménager pour qu’ils ne ressemblent plus à ce qu’ils étaient quand vous aviez une cigarette à la main. Changez les meubles de place, créez le changement pour casser les automatismes ! Quand vous vous retrouverez dans ces lieux transformés, votre cerveau enregistrera d’emblée le changement et vous aurez ainsi prendre de nouveaux repères sans cigarettes.

Vous devez aussi faire la chasse aux odeurs. En effet, la fumée de cigarette s’incruste dans tous les tissus et les moquettes. Quand vous décidez d’arrêter, faites place nette sur le plan olfactif en usant de produits aux senteurs agréables, de l’aromathérapie. Choisissez des fragrances déstressantes pour mieux vous aider à tenir.

A l’extérieur de la maison , la clé du succès repose sur le changement des habitudes également. Pour éviter de vous retrouver confronté à des situations appelant la cigarette, chamboulez vos plannings. Fuyez pour un temps les rencontres entre copains dans vos bars préférés. Vous pourrez y retourner une fois que vous serez enfin sûr de vous ! A la sortie d’un restaurant ou de la cantine, sortez vous oxygéner plutôt que de rejoindre les fumeurs à la pause café.

Autres astuces : quand l’envie d’une cigarette devient pressante, prenez un grand verre d’eau plutôt qu’un bonbon ou une friandise. Vous pourrez ainsi mieux maîtriser l’inévitable prise de poids qui accompagne l’arrêt du tabac. Evitez autant que possible tous les grignotages.

L’arrêt du tabac est l’occasion idéale pour reprendre le pas sur son hygiène de vie. Faîtes du sport, de la marche, mais aussi et surtout forcez vous à boire beaucoup d’eau et rééquilibrez vos repas.

Ne faîtes pas l’impasse sur le petit déjeuner ! En prenant des calories au lever, vous pourrez facilement contrer la cigarette de 11 heures réputée pour être coupe faim. Même chose dans l’après-midi : au bureau amenez une collation pour faire un break et tenir jusqu’au soir. Pomme, yaourt, tasse de thé… la collation doit devenir un nouveau rituel qui vous permettra d’éviter la pause café avec les fumeurs.

Enfin dernière astuce et pour éviter les rechutes: occupez vos mains quand une envie intense de cigarette se présente ! Si vous avez opté pour la cigarette électronique, prenez-en une pour remplacer le geste de la cigarette ! Dans quelques semaines, les réflexes étant oubliés, vous pourrez facilement reprendre votre vie sociale précédente sans reprendre une cigarette !

Arrêter de fumer : Le saviez-vous ?
Beaucoup d’idées reçues circulent autour de la consommation du tabac ! Quelques informations à contre-courant qu’il vaut mieux connaître pour être bien informé !

Statistiques
Selon l’INPES, plus de la moitié des fumeurs (59 %) hommes ou femmes déclarent avoir envie d’arrêter de fumer. Chaque année en France, 750 000 personnes arrêtent de fumer durant au moins un an, ce qui correspond à plus de 2 000 personnes chaque jour. La France compte environ 13 millions de fumeurs. Les fumeurs qui essaient d’arrêter de fumer seuls sont moins de 8% à tenir un an. Bon nombre d’entre eux reprendront à fumer deux ou trois ans plus tard. L’accompagnement pendant l’arrêt du tabac est donc un gage de réussite !

Questions de prix
Les prix des substituts nicotiniques ne sont pas fixes. Ils varient d’une pharmacie à l’autre. Pour acheter au meilleur prix il est donc utile de faire jouer la concurrence ! Le traitement par substituts nicotiniques coûte en moyenne l’équivalent d’un paquet de cigarettes par jour. Depuis février 2007, l’Assurance Maladie rembourse une partie des frais liés à l’achat de ces substituts. Certaines mutuelles prennent également en charge une partie des frais. En ce qui concerne les solutions médicamenteuses (Zyban®, Champix®) aucun remboursement n’est pour le moment prévu par l’Assurance Maladie. En moyenne, un fumeur économise 1800 euros par an quand il décide d’arrêter le tabac.

Tabac et grossesse
Un peu moins d’un tiers des femmes enceintes continuent de fumer durant leur grossesse, et un peu moins d’un quart fument de manière quotidienne. Depuis 1997, la prescription de substituts nicotiniques est officiellement admise pour les femmes enceintes sous contrôle médical. Fumer durant la grossesse comporte des risques pour la grossesse elle-même mais aussi et surtout pour le développement du fœtus. Généralement, un fœtus exposé au tabac par sa mère naît avec un poids inférieur de 300 g.

Tabagisme passif
Le fumeur passif respire la fumée répandue dans l’atmosphère par les fumeurs de son entourage. Le courant secondaire d’une cigarette est plus toxique que la fumée inhalée directement par le fumeur. Une femme enceinte non fumeuse qui est exposée à un tabagisme passif souffre des mêmes effets négatifs pour sa grossesse et son enfant que si elle fumait.

Risques tabagiques
Il n’existe pas de seuil au-dessous duquel fumer ne représente pas de risque. Le risque d’être victime d’un cancer du poumon dépend du nombre de cigarettes que l’on fume chaque jour, mais surtout de l’ancienneté de son tabagisme. Les personnes exposées à un tabagisme passif de longue date sont logés à la même enseigne que les fumeurs. La fumée de tabac contient plus de 4 000 substances chimiques parmi lesquelles la nicotine, des irritants, des produits toxiques (monoxyde de carbone…) et plus de 60 cancérigènes.

Arrêt et prise de poids
Le tabac brûle 8 à 10 calories par cigarette. A l’arrêt, les fumeurs prennent en moyenne selon l’INPES : 2,8 Kg pour 42 % des hommes et 3,8 Kg pour 48% des femmes. Plus d’un tiers ne prennent pas de poids lorsqu’ils arrêtent la cigarette.

Arrêter de fumer : pourquoi ?
Tous les scientifiques sont formels : le tabagisme a des effets nocifs sur la santé. Cancers, insuffisances respiratoires et cardiaques, vieillissement prématuré de la peau, troubles de la sexualité et de la fertilité sont autant d’argument pour arrêter !

Ce n’est désormais plus un secret pour personne : le tabagisme est le principal facteur aggravant de nombreuses maladies. La première et la plus redoutée est assurément le cancer du poumon mais ce n’est pas la seule. La consommation de cigarette régulière favorise également le développement du cancer du larynx, du pharynx, de la bouche, du rein, de l’œsophage ou encore de la vessie, du col de l’utérus et du pancréas.

Le tabagisme est aussi un facteur aggravant dans le cadre des maladies cardio-vasculaires. En effet, le tabac abîme les vaisseaux et les artères. La circulation sanguine est gravement altérée ce qui peut provoquer des faiblesses cardiaques mais aussi des troubles de l’érection chez l’homme !

Le tabac est, on ne saurait trop le rappeler, un des principaux facteurs de risque d’infarctus du myocarde. Les problèmes respiratoires sont aussi largement répandus chez les fumeurs. Essoufflements, toux, développement de bronchites chroniques caractérisent le quotidien des gros consommateurs de tabac.

Chez les personnes à tendance asthmatique, le fait de fumer fragilise les fonctions respiratoires et accélère la survenue de crises de plus en plus régulières et de plus en plus graves. Chez les fumeurs, le risque d’accident vasculaire cérébral est multiplié par 2. Les anévrismes sont plus également plus fréquents chez les fumeurs. Le tabac aggrave aussi significativement l’hypertension.

Globalement, l’espérance de vie est réduite de 4 ans chez un petit fumeur (moins de 10 cigarettes par jour) et de 8 ans chez un très gros fumeur (plus de 20 cigarettes).

Le tabagisme agit aussi de façon très visible sur la peau. Un fumeur a le teint terne, des cernes sous les yeux, et passé un certain âge, le tabac accélère le vieillissement cutané. Les rides s’installent plus vite chez le fumeur : 10 à 20 ans avant un non fumeur. Les cheveux sont plus ternes et plus gras. Les problèmes ophtalmologiques sont également plus fréquents chez les fumeurs.

Le tabagisme est aussi responsable chez l’homme d’une baisse de la fertilité. Chez la femme fumeuse, la grossesse est plus longue a être obtenue. A ces facteurs aggravant de santé s’ajoutent des facteurs de bien être perdu. Un fumeur perd ainsi son odorat et son goût. Il perd également ses capacités d’endurance et de performance. Sa dépendance physique et psychique à la nicotinepeut aussi agir sur son moral après plusieurs tentatives infructueuses d’arrêt.

En arrêtant le tabac, tous ces méfaits s’estompent progressivement avec le temps : 8 heures après la dernière cigarette, la quantité de monoxyde de carbone dans le sang diminue de moitié, 24 heures après, le corps ne contient plus de nicotine, 3 mois après la toux et la fatigue diminuent. Un an après l’arrêt, le risque d’infarctus du myocarde diminue de moitié, les risques d’accident vasculaire cérébral rejoignent celui d’un non fumeur. 5 ans après l’arrêt, le risque de cancer du poumon diminue presque de moitié. Après 10 à 15 ans l’espérance de vie redevient identique à celle d’un non fumeur.
Afficher la source de ce document en cliquant ici svp

Arrêter de fumer : pourquoi c’est difficile ?
Tous les fumeurs qui ont déjà tenté en vain de s’arrêter le savent : l’arrêt du tabac demande une réelle motivation pour être définitif. Pourquoi est-ce si difficile ? Quelques éléments de réponse.

La difficulté d’arrêter le tabac vient du fait que l’acte de fumer implique trois dépendances. La dépendance physique, la dépendance psychique et la dépendance comportementale.

Le tabagisme est aussi un facteur aggravant dans le cadre des maladies cardio-vasculaires. En effet, le tabac abîme les vaisseaux et les artères. La circulation sanguine est gravement altérée ce qui peut provoquer des faiblesses cardiaques mais aussi des troubles de l’érection chez l’homme !

La dépendance physique au tabac
Paradoxalement, la dépendance physique à la nicotine est la plus facile à vaincre. En effet, le manque est facilement gommé par des substituts nicotiniques en vente libre dans les pharmacies sous forme de gommes à mâcher, de patchs ou encore d’inhaleurs. Pour couvrir entièrement les besoins du corps, le traitement doit être adapté en fonction du degré de dépendance de chacun. Le dosage est ensuite diminué peu à peu jusqu’au sevrage complet.

Selon les personnes, la victoire sur la dépendance physique pourra prendre quelques semaines à plusieurs mois. Contrairement à une idée reçue, la nicotine n’a rien de toxique pour le corps. C’est la molécule responsable de la dépendance physique mais ce n’est pas l’élément dangereux d’une cigarette. Les éléments dangereux sont principalement le goudron et les produits chimiques dégagés par la fumée. La prise de nicotine en quantité par le biais d’un traitement de substitution n’entraîne donc aucun danger pour la santé. L’expérience prouve même que ces produits de substitution permettent de diviser par deux voire trois la souffrance et les effets secondaires du sevrage tabagique. Le dosage est réalisé en fonction du niveau de dépendance que l’on apprécie au travers du test de Fagerström.

La dépendance psychique
Le fait de fumer est pour la plupart des fumeurs assimiler à un plaisir. Pour renoncer à ce plaisir, qui créé la dépendance psychique il est fortement recommandé de compenser par un plaisir équivalent. La dépendance psychique est particulièrement difficile à vaincre puisqu’elle sous entend d’être bien dans sa tête, en harmonie avec soi-même et avec les autres. Or, généralement, la compensation du plaisir de la cigarette aboutie souvent à des grignotages et par ricochet à une prise de poids. De quoi démoraliser encore plus et céder à l’appel de la cigarette. La meilleure arme contre la dépendance psychique au tabac est d’être accompagné et remotivé par ses proches en cas de baisse de moral.

La dépendance comportementale
Chez les gros fumeurs, allumer une cigarette est un réflexe pour se prémunir du stress ou pour se faire plaisir quand on est en compagnie de fumeurs. Pour vaincre la dépendance comportementale il n’existe pas 36 solutions : il faut casser le rituel en éliminant de son champs de vision tout ce qui rappelle la cigarette (cendrier, briquets, paquets de cigarettes) et surtout éviter les moments critiques qui appellent la cigarette comme la pause café, les apéros chez des amis fumeurs…

Les statistiques sur l’arrêt du tabac sont malheureusement là pour démontrer que la rechute est souvent le lot des fumeurs même très motivés. Cette rechute qui peut être ressentie comme un échec de prime abord n’est pas totalement négative. En effet, à la prochaine tentative, chaque candidat à l’arrêt connaît mieux ses faiblesses et peut ainsi mieux les contrer pour que la réussite soit au bout du chemin.
www.cigarette-electronique-solucig.net

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »